Orthophonie

La Prépa Orthophonie

La Prépa Orthophonie débute le lundi 10 septembre 2018 et s’articule autour d’un emploi du temps fixe et complet qui permet d’aborder toutes les facettes de ce concours et d’approfondir les savoirs et les savoir-faire. Par ailleurs, notre programme de cours permet de préparer tous les concours, quelques soient les villes que vous aurez choisi.

Nous revoyons à plusieurs reprises chaque étudiant après la fin des cours en mars toutes le semaines et ce jusqu’à juillet, pour s’entrainer aux épreuves orales via des oraux blancs. Vous êtes suivi du début à la fin de votre parcours de concours. Nous vous accompagnons jusqu’au tout dernier oral.

Notre formule de préparation est « TOUT COMPRIS »: préparations des écrits + entrainements via des ORAUX BLANCS d’avril à juillet.
Demandez notre programme ICI.

 

Le concours d’entrée

Le concours d’orthophoniste vérifie les aptitudes sensorielles et motrices du candidat et évalue ses aptitudes à la communication écrite et à la communication orale. En moyenne, il y a 50 places par école pour 1500 étudiants se présentant au concours.

Si l’étudiant réussit les épreuves écrites d’admissibilité, il est convoqué à l’épreuve orale d’admission.

Les épreuves écrites d’admissibilité, « destinées à évaluer la maîtrise de la langue française » d’une durée de 3 à 4 heures, se décomposent ainsi :


Epreuves écrites :

1. Evaluation des structures de la communication écrite :

Tests de langage
Orthographe lexicale et grammaticale
Analyse logique et grammaticale
Culture générale
Transcription auditivo-graphique
Epreuve sur texte : résumé, discussion, synthèse de documents, dissertation

2. Tests Psychotechniques :

Aptitudes numériques
Mathématiques logiques : les séries, la logique spatiale (cube, pliage, engrenage), calcul mental.


Epreuve orale :

L’Epreuve orale d’admission consiste en un entretien avec un jury de professionnels permettant d’évaluer les aptitudes sensorielles et d’éliminer tout candidat présentant un trouble d’articulation de la parole ou de la voix ; et/ou épreuve individuelle ou en groupe : chant, mime, narration d’une histoire, lecture à haute voix, aptitudes phono-articulatoires et rythmiques.


Objectifs de la préparation Cap Médecine :

Rectifier l’orthographe
Connaître l’analyse grammaticale
Maîtriser les exercices demandés au concours (dictée, tests de langage…)
Maîtriser les techniques du résumé de texte, de la discussion et de la synthèse de documents
S’entraîner aux tests psychotechniques
Préparer l’épreuve écrite en étoffant sa culture générale sanitaire et sociale
Acquérir une connaissance « terrain » du métier d’orthophoniste afin de réussir son oral
Se préparer à l’oral d’admission

Ce programme débute le 10 septembre 2018 et s’articule autour d’un emploi du temps fixe et complet qui permet d’aborder toutes les facettes de ce concours et d’approfondir les savoirs et les savoir-faire.


Volume horaire hebdomadaire :

3h de dictée, vocabulaire, conjugaison
3h de grammaire
4h de méthodes et techniques d’expression écrite
2h de traitement de l’actualité
4h de tests psychotechniques
1h de biologie
1h d’anglais
2h de préparation à l’oral
4h de concours blanc hebdomadaire noté, corrigé et classé
au moins 3 oraux blancs individuels (selon le nombre d’écrits réussis)

Soit 24 heures hebdomadaires, dont 4 heures de concours blancs (600 heures sur l’année).


Cette préparation
réunit donc pour les candidats toutes les données nécessaires à la réussite au concours. Les épreuves seront abordées par une préparation sérieuse mais aussi par des mises en situation réelles, un entraînement sur des sujets de concours dans les conditions spécifiques à chaque épreuve.

Le concours blanc hebdomadaire apporte la maîtrise des différents paramètres qui composent les épreuves (gestion du temps, entrainement aux différents types de sujets, rapidité). Il apporte aussi le contrôle continu qui permet à l’étudiant de se situer chaque semaine et de découvrir au fil de l’année sa progression, lui permettant ainsi de se motiver au fil de l’année et de se dépasser chaque semaine plus que la précédente.

Attention : Prévoir de faire un bilan orthophonique (déceler un problème d’articulation, de déglutition… et le rééduquer au besoin) et un audiogramme, pour détecter d’un problème d’audition même léger avant de débuter la préparation.

Le métier d’Orthophoniste : définition

L’orthophoniste est le professionnel de santé qui assume la responsabilité de la prévention, de l’évaluation, du traitement et de l’étude scientifique des déficiences et des troubles de la communication humaine et des troubles associés. Dans ce contexte, l’orthophonie concerne toutes les fonctions associées à la compréhension, à la réalisation et à l’expression du langage oral et écrit, ainsi que toutes les autres formes de la communication non verbale.

Aptitudes au métier d’Orthophoniste

L’orthophoniste peut disposer de nombreuses techniques de rééducation en fonction des pathologies à traiter (langage, voix, orthographe…) et de l’âge des ses patients. Il doit faire preuve de patience et de pédagogie pour permettre au patient de compenser ses difficultés.
L’orthophoniste, sans cesse obligé de réactualiser ses connaissances (psychologie, neurologie, neuropsychologie, linguistique…), complète généralement sa formation initiale par des formations complémentaires tout au long de sa carrière.

Quelques chiffres :

  • 80 % des orthophonistes exercent en profession libérale
  • 15% des orthophonistes exercent en profession libérale et salarié en même temps (hôpital, centres médico-psychopédagogiques, centres spécialisés pour l’enfance inadaptée…)
  • Au 1er janvier 2009, il y a 18 979 orthophonistes en France (14 744 libéraux, 3772 salariés)
  • 95% des orthophonistes sont des femmes
  • Salaire moyen brut mensuel : 2200€ (tarifs conventionnés fixés en accord avec les caisses d’assurance maladie et la profession).
    L’école d’orthophonie

Pour exercer, l’orthophoniste doit être titulaire du certificat de capacité d’orthophoniste. Ce certificat se prépare en 5 ans dans l’un des 15 centres de formation dépendant des Facultés de médecine. Anatomie, physique acoustique, phonation, linguistique, psychologie sont au programme.

Un numerus clausus définit chaque année le nombre maximum d’étudiants admis à entrer en 1ère année de formation. La sélection s’effectue grâce à un concours d’entrée. Elle est rigoureuse puisque l’on compte seulement 3 à 5 % de reçus. Pour vous présenter au concours, vous devez être titulaire du baccalauréat ou d’un diplôme admis en équivalence.

Voici la liste des écoles d’orthophonie en France ainsi que nombre de places proposées par école :

EcoleNombre de places
Besançon22
Bordeaux30
Caen20
Lille120
Lyon94
Marseille38
Montpellier35
Nancy40
Nantes41
Nice32
Paris Pitié Salpétrière130
Poitiers25
Strasbourg35
Toulouse36
Tours39
Attention : un numerus clausus définit chaque année le nombre maximum d’étudiants admis à entrer en 1ère année de formation. La sélection s’effectue grâce à un concours d’entrée. Elle est rigoureuse puisque l’on compte seulement 3 à 5 % de reçus. Pour vous présenter au concours, vous devez être titulaire du baccalauréat toutes séries ou d’un diplôme admis en équivalence.